Déroulement de la réduction mammaire

Malgré le fait que chaque chirurgien a sa technique et l’adapte en fonction de son patient, la chirurgie de diminution des seins a des principes de base communs.

La diminution mammaire consiste à retirer l’excès glandulaire et à remodeler les seins en retirant l’excès de peau. Ce retrait de la peau en excès, fait de manière à assurer un joli galbe, est à l’origine de cicatrices souvent en forme de T inversé. La longueur de la cicatrice horizontale dépend de l’importance de l’hypertrophie et de la ptose. Parfois, lorsque l’hypertrophie et la ptose sont modérées, on peut réaliser une méthode dite « verticale » qui permet de supprimer la cicatrice dans le sillon sous-mammaire

Une fois l’excédent de glande ascensionné, concentré et remodelé, l’enveloppe cutanée ajustée, le mamelon est ensuite repositionné sur sa position idéale et les incisions sont suturées en fin d’intervention.

Durée de l’intervention

La durée de l’intervention varie en fonction de l’importance du travail à accomplir. Elle peut donc durer de une à deux heures.

L’anesthésie pour une réduction mammaire

Dans le cas de la diminution des seins, c’est généralement l’anesthésie générale, où la patiente est totalement endormie, qui est pratiquée.

S’agissant d’une anesthésie générale, il est nécessaire d’être à jeun, c’est-à-dire de ni boire, ni manger, ni fumer au moins 6 heures avant l’intervention.

Aucun médicament contenant de l’Aspirine ne devra être ingéré dans les 10 jours précédant l’intervention.

Les modalités d’hospitalisation pour une diminution de poitrine

L’hospitalisation est de courte durée et ne dure en général que 24 à 48 heures.