FUE

FUE : implantation capillaire sans cicatrice

On décrit sept degrés de chute de cheveux chez l’homme et trois chez la femme.

Les causes :
La chute des cheveux la plus couramment rencontrée est l’alopécie héréditaire, qui se voit principalement chez l’homme et parfois chez la femme, elle se manifeste par un recul des golfes et/ou l’apparition de la tonsure mais parfois chez la femme de manière plus diffuse sur l’ensemble du crâne.
Cette chute peut débuter parfois dès l’âge de vingt ans et elle peut s’aggraver dans le temps à un rythme propre à chaque individu.

Principe :

Le segment de microgreffe de cheveux n’arrête pas de progresser, particulièrement grâce à la FUE.
Historiquement la greffe de cheveux utilisait il y a 20 ans des punchs de 3 à 4 mm de diamètre. Les résultats étaient le plus souvent inesthétiques.
Depuis peu, on utilise des micro-punch de 0,9 à 1,2 mm de diamètre.
L’appareil Médicamet Punch-Hair-Matic, permet un prélèvement automatisé et robotisé, rapide, sans douleur, ni saignement.
Il s’agit d’une technique d’obtention de greffons, directement au niveau de la couronne du cuir chevelu à l’aide d’un punch très fin, donc elle ne laisse pas de cicatrice linéaire.
Cette technique de greffe capillaire est à la mode auprès d’un public jeune qui souhaite se coiffer les cheveux très courts craignant d’avoir une cicatrice visible au niveau de la couronne.

Intervention :

L’intervention se déroule en quelques heures, sous une anesthésie locale pure et elle est “pratiquement” indolore

Première étape:

Après rasage de la zone donneuse, des micro-greffons de 1,2 mm de diamètre maximal, seront prélevés à l’aide de micro-punch.
Cela permet d’obtenir des micro-greffons très fins, en laissant après cicatrisation de toutes petites traces quasi invisibles au niveau de la zone de prélèvement, mais qui vont diminuer la densité de cette zone.

Deuxième étape :

Le but de la FUE est de pouvoir introduire le maximum de cheveux dans la plus petite surface possible car elle élimine le maximum de peau en surface ainsi que la graisse en profondeur.
Les greffons sont rangés, en fonction du nombre de cheveux qu’elles contiennent. Généralement deux groupes sont constitués.
Le groupe des “singles” qui ne comportent qu’un cheveu. Ces greffes seront placées dans les premiers rangs de la ligne antérieure.
Le groupe des “doubles” et parfois “triples” placées juste derrière les “singles”.
Cette utilisation judicieuse des greffons est la seule technique qui donne un aspect parfaitement naturel.
Le nombre de greffons transférables est compris entre 500 et 1500 (1000 à 4000 cheveux), selon les indications.
Les greffons sont implantés automatiquement par la machine, dans de petites incisions réalisées à la surface du cuir chevelu à l’aide de micro bistouris spécifiques.
Les incisions sont effectuées selon une topographie et un angle particulier pour donner à l’implantation un aspect discret et naturel.

Après l’intervention :

Dans la majorité des cas, un pansement, semblable au bandeau des joueurs de tennis est posé pour obtenir une compression homogène sur toute la zone de prélèvement pendant quelques jours. Aucun pansement n’est généralement appliqué sur la zone implantée.
À son domicile, le patient suit un traitement d’une extrême simplicité, qui consiste à prendre un antibiotique et un analgésique pendant quelques jours. Les micro-cicatrices punctiformes de la région occipitale ne demande pas de soins particuliers.
De fines croûtes autours des greffons apparaitrons et tomberons après une dizaine de jours.

Résultat :

Le pourcentage de cheveux qui repoussent est de l’ordre de 90 à 95 %.
Cette repousse se fera en plusieurs étapes, à savoir que dans les premiers mois, la majorité des cheveux greffés vont tomber, ne laissant dans le cuir chevelu que leurs bulbes à partir des quels se fera la repousse. C’est entre 6 et 10 mois que la véritable repousse aura lieu de façon définitive.
Voici en résumé les avantages et les inconvénients de la technique de greffe de cheveux FUE par rapport à la technique de bandelette FUT:

Avantages :

Pas de « cicatrice linéaire » au niveau de la couronne, donc possibilité de couper très court les cheveux de la couronne
Correction possible d’anciennes cicatrices de FUT élargies au niveau de la couronne.
Possibilité de prélever des greffons au niveau d’une couronne tendue et clairsemée.
La guérison est plus rapide pour un prélèvement FUE que pour une FUT.

Inconvénients :

Nécessité de raser une grande partie de la couronne le jour de l’opération en laissant des petits trous visibles pendant plusieurs jours, alors que la technique par bandelette est immédiatement invisible (cachée par les cheveux).

Nombre limité de greffons prélevés en une séance (1500 greffons maximum), alors que la technique par bandelette permet de prélever jusqu’à 4000 greffons en une séance.
Durée de l’opération rallongée par rapport à une FUT.
Coût de l’opération plus élevé que pour la technique de FUT.
Risque plus élevé de dommages par trans-section des racines en profondeur lors du prélèvement « à l’aveugle » alors que pour la technique de la bandelette toutes les racines sont découpées avec une visibilité totale.

La technique FUT donne des greffons de meilleure qualité qu’avec la technique FUE.

La technique FUE donne moins de densité au niveau de la zone receveuse : Généralement, les greffons prélevés par une FUE sont nettement plus fragiles, la technique de prélèvement privant les follicules pileux de précieux tissus protecteurs, ce qui nous donne un taux de repousse parfois inférieur.
Pour obtenir la même densité d’une séance de FUT, deux séances de FUE espacées de 6 mois sont nécessaires.

Conclusion :

La greffe de cheveux par la technique FUE est une technique très séduisante à condition de poser les bonnes indications.
Cette technique s’adresse aux petites et moyennes calvities.
C’est aussi une bonne technique pour les greffes de sourcils, de barbes et pour la correction des petites cicatrices au niveau du cuir chevelu comme celle d’un lifting ou d’une ancienne FUT.
Les techniques de greffes de cheveux par FUT ou par FUE peuvent nécessiter une seconde séance selon l’importance de la calvitie.
Greffe de cheveux (densification de la ligne frontale) par la technique de FUE
Séance d’élargissement et de densification de sourcils
Greffe de barbe par la technique de FUE