La liposculpture

Le principe de base entre une liposuccion et une liposculpture est le même : retirer de la graisse excédentaire. La liposculpture ou remodelage va, par contre redéfinir les contours harmonieux et esthétiques du corps du patient. Une réinsertion de graisse (celle du patient, purifiée) dans des zones très concaves est envisagée pour redonner à la silhouette ses galbes naturels.

La liposculpture permet de supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées.

liposculpture

Ces surcharges graisseuses localisées ne disparaissent pas, en règle générale, malgré un régime alimentaire ou l’exercice physique.

Par contre, la liposculpture ne constitue pas une méthode d’amaigrissement et son but n’est donc pas de maîtriser le poids du patient ou de la patiente : ainsi une liposculpture correctement réalisée ne fera pas faire l’économie d’une amélioration de l’hygiène de vie. La liposculpture ne constitue pas le traitement de l’obésité.

La Lipoaspiration ou liposuccion est une intervention chirurgicale qui permet d’éliminer radicalement les amas graisseux localisés importants. Au niveau du ventre, des hanches, de la culotte de cheval notamment. Mais aussi sous le menton, en haut du dos (bosse de bison) et aux genoux. Comme son nom l’indique, elle consiste à aspirer (chirurgicalement) la graisse excédentaire au moyen de canules reliées à un système d’aspiration électrique. En fonction de la quantité de graisse à éliminer, l’intervention réalisée sous anesthésie générale, dure de une à deux heures.

La patiente repart vingt quatre heures plus tard avec un panty qu’elle conserve pendant plusieurs semaines. Les œdèmes et les ecchymoses disparaissent dans un délai de dix à vingt jours si la patiente adopte un régime alimentaire équilibré et pratique une activité physique régulière, la graisse éliminée ne revient pas.

Le principe de la liposculpture est d’introduire, à partir de très petites incisions, des canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules seront connectées à un circuit fermé dans lequel sera crée une pression négative. C’est ainsi que sera possible l’aspiration harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses en surnombre.

Laisser un commentaire