Les consultations pré-opératoires pour diminution de poitrine

Une diminution des seins est envisageable à partir de 16 ans, dès que la fin de la croissance est achevée et lorsque la gêne ressentie devient trop importante.

Les consultations pré-opératoires

La consultation médicale est une étape importante qui va permettre d’aboutir aux conclusions les mieux adaptées. La consultation médicale sert à informer la patiente et à répondre à ses interrogations. L’entretien d’information doit lui permettre de poser toutes ses questions pour ainsi se faire une idée claire, autant sur l’intervention en elle-même, que sur les suites et les risques encourus.

Avant l’intervention, 2 consultations sont souvent nécessaires. La première est primordiale car c’est le premier contact entre le chirurgien et sa patiente. La seconde, qui se déroule généralement 1 semaine après la première, le temps minimum de la réflexion pour la patiente, est recommandée afin d’éclaircir certains points et apporter des précisions supplémentaires.

Au cours de ces deux consultations, le chirurgien se tient à l’écoute de sa patiente sur ses demandes et motivations réelles. Elle exprime ainsi ce qui la gêne, le caractère récent ou ancien de son problème, ce qu’elle attend d’une telle intervention, et les craintes qu’elle ressent.

Le chirurgien analyse avec elle les objectifs à fixer tout en lui apportant un maximum d’informations et de conseils.Tous les antécédents médicaux, chirurgicaux ou les allergies éventuelles sont également évoqués.
L’examen clinique permet d’analyser et de recueillir toutes les informations relatives à l’anxiété, à l’âge, à l’état des tissus et à la qualité de la peau, à l’importance de lésions et aux traitements déjà effectués.

Dans le cadre d’une diminution des seins, le chirurgien écoute la demande de sa patiente. Il analyse également le volume de la poitrine, le type de glande mammaire et prend en compte la taille de la patiente ainsi que l’épaisseur et la largeur de son buste pour évaluer le volume nécessaire à la silhouette.

À partir de là, le chirurgien plasticien décide ou non de l’indication d’une telle intervention. Il en explique ensuite précisément toutes les modalités : bilan pré-opératoire, mode d’anesthésie, technique retenue, déroulement et durée de l’intervention, durée de l’hospitalisation, durée et type des soins à prévoir ensuite. Il décrit les cicatrices et leur devenir, mentionne les recommandations post-opératoires, le résultat escompté, mais aussi les risques inhérents à tout acte chirurgical et à cette intervention en particulier.

Une consultation avec le médecin anesthésiste est ensuite obligatoire, minimum 48h avant l’intervention, pour un bilan pré-opératoire au cours duquel il informe le patient des mesures de sécurité d’une anesthésie et pratique des examens complémentaires telle qu’une mammographie.

consultations pré-opératoires pour diminution de poitrine